En Russie, la bataille des 3 rois n’aura pas lieu comme à OUED AL MAKHAZIN

En Russie, la bataille des 3 rois n’aura pas lieu comme à OUED AL MAKHAZIN

Annoncé comme un des groupes de la mort du Mondial 2018, le Maroc, le Portugal et l’Espagne avec l’Iran se trouvent ensemble pour la conquête du huitième de la finale du Mondial 2018 en Russie.
Cette fois il s’agit d’une bataille d’un autre genre, l’Espagne, le Maroc et le Portugal ne s’affrontent pas tous ensemble et en même temps comme à Oued Al Makhazin près de la ville de Ksar El Kébir ce 4 août en 1578, ils s’affrontent deux à deux.
Après un combat entre l’Espagne et le Portugal achevé sans vainqueur ni vaincu , c’est le tour du Maroc d’affronter le Portugal: Quatre minutes du début du match, le roi portugais CR7, profitant d’une certaine fébrilité et d’un manque de concentration, plonge dans le camp marocain et bat le gardien d’un super coup de tête.
Passée cette courte période de fébrilité, les lions de l’Atlas retrouvent l’esprit du combat et enchaînent les essais de déstabilisation du camp portugais avec détermination et sans complexe. Ils savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur. Vient la deuxième tranche du combat et les lions sortent leurs griffes, campent dans la zone adverse, attaquent par groupe, attaquent individuellement pour essayer de mettre à genoux les Portugais. 50 minutes (mi-temps et temps additionnel compris) de combat acharné en vain. Il était écrit ce jour là que les lions perdent la bataille avec dignité mais ne meurent pas.
Ils ne sont pas morts les lions de l’Atlas, bien qu’ils savent que leur élimination pour la conquête du huitième de finale est réelle, ils doivent faire preuve d’un esprit de gladiateurs et livrer un dernier combat contre l’Espagne lors d’une prochaine et ultime bataille.